Archives de catégorie : Evenements

Tambours pour la Paix – Programme du 21 mars

Des rassemblements de plusieurs écoles auront lieu à cinq endroits de la province dès 10h45 :

  • ARLON (dans le Piétonnier) : 150 enfants de l’Ecole communale du Centre et de Frassem battront Tambour après les discours (Autorités communales, Colupa), musique et poèmes.
  • FLORENVILLE (Ecole secondaire Ste-Anne) : étudiants du secondaire + enfants des écoles primaires battront Tambour après les discours (Ecole, Colupa), poèmes et signature du serment de la paix.
  • BERTRIX (Place communale ou Centre Bohaimont si mauvais temps) : 300 à 400 enfants des écoles de la ville battront Tambour après les discours (Commune, Colupa), musique, poèmes et lancer de confettis.
  • PALISEUL (Place communale) : une centaine d’enfants des écoles de Paliseul battront Tambour.
  • VIELSALM (Place communale) : 200 enfants battront Tambour après diverses animations.
  • En plus, des animations sont prévues dans différentes écoles :
  • A MARCHE, des animations sont programmées dans 13 écoles communales.
  • A ETALLE (Ecole communale) : la classe de 4ème année battra Tambour à 11h30 en présence des enfants des 1ères aux 3ème années. Les + grands (5e et 6e) feront une animation spécifique lors de leur semaine de « classe nature » à Gravelines (Nord de la France) !
  • A WALTZING (Ecole communale) : animation et Tambours dans le cadre de l’école

21 MARS 2018 JOURNEE MONDIALE « LES TAMBOURS DE LA PAIX

  • 21 MARS 2018
    JOURNEE MONDIALE
    « LES TAMBOURS DE LA PAIX »

    Les associations membres de la Colupa, Coalition luxembourgeoise pour la Paix,
    invitent cette année encore les jeunes à se manifester.
    Mercredi 21 mars à 11h30 dans les écoles, sur les places publiques, les écoles, les associations, les enfants, les jeunes, s’uniront pour faire résonner par le chant, les mots ou les tambours, à la société civile toute entière, leur appel à la paix, et porter haut et fort leurs messages de tolérance et d’ouverture à l’autre.


Vous souhaitez participer au projet ?
N’hésitez pas à contacter jamesnoirbenne@gmail.com 0495/ 51 22 47
Merci de bien vouloir nous confirmer votre participation et le choix d’une activité (tambour de la paix ou création de contes/poèmes..) avant le 10 mars.
Des expositions de créations, dessins, fresques, réalisés par les élèves avec le soutien de leur professeur sont envisagées… signalez-nous votre intérêt.

Débat – Etats de violence : Les nouvelles formes de la guerre

Syrie, Irak, Ukraine…

Quelles armes, quels acteurs, quel rapport à la mort ? Cela se discute. Apprendre à débattre…

Habay-la-Neuve (B-6720) ce lundi 22 janvier de 19h30 à 21h30, SALLE BOLOGNE PLACE NOTHOMB

  • Accessible à tous. Participation libre et gratuite.
  • Une initiative CIEPCentre culturel de Habay
  • Plus d’infos 063 21 87 33

Dès qu’on parle de la Belgique en guerre, capitulation générale sur tous les fronts…

À l’exception des champs de bataille où nos bombardiers et nos instructeurs militaires profitent de cet étonnant silence-radio pour opérer en toute tranquillité. Voilà ce qui s’appelle « VIVRE EN PAIX ».

Alors pour une fois qu’on nous invite… pas seulement à écouter… mais aussi à parler: RENDEZ-VOUS DONC CE LUNDI à HABAY !

Le 18 décembre, journée internationale des migrants

Cette année encore la Coalition luxembourgeoise Asile et Migrations – Coluxam- dont la Colupa est membre, propose un moment de rencontre.

Cela se déroulera devant la gare de Libramont à  14h15, 16h15 et 18h15.

Les Inouïs. Spectacle dans un camion par le Théâtre d’un Jour

« Un plongeon au cœur du parcours de migrant.e.s »

Places limitées, entrée gratuite, réservation indispensable:

anne.binet@ceppst.be – 063/21 91 83

  • 15h20 interpellation Miroir vagabond « Indignez-vous »
  • 19h30  interpellation  Miroir vagabond « Indignez-vous « , Percussions Wontamara, Spectacle de danse africaine

Vin chaud, Jus de pomme chaud, soupe .

Entrée gratuite.

LLB – En finir avec l’agroterrorisme (OPINION)

En finir avec l’agroterrorisme

 

A côté de la « Grande Foire agricole » de Libramont se tiendra la « Petite Foire », à Semel. Si nous voulons un autre « Demain », encourageons l’agriculture paysanne plutôt que l’agrobusiness.

Agroterrorisme. Le mot est osé. Il désigne pourtant la même terreur qui répand lâchement la mort autour d’elle, faisant d’ailleurs bien plus de victimes que les attentats sanglants qui défilent sur nos écrans. Mais sans […]

Continuer la lecture de LLB – En finir avec l’agroterrorisme (OPINION)

Trump et l’OTAN à Bruxelles. Justice migratoire à Chassepierre.

Le terrorisme des puissants : ce 25 mai à Bruxelles !

TrumpC’est à une démonstration de force sui generis que nous aurons, nous « petits Belges », le discutable privilège d’assister le 25 mai. En présence des chefs d’État des 29 pays alliés, notre ministre de la Défense remettra à l’OTAN son nouveau siège, un projet pharaonique de plus d’un milliard d’euros, dont notre pays a piloté la construction depuis une dizaine d’années. Le président Trump sera présent, lui aussi, dès la veille dans cette bonne ville de Bruxelles qu’il qualifiait encore de « trou à rats » en janvier 2016.

AGIR POUR LA PAIX nous propose plusieurs rendez-vous les 24 et 25 mai et différents modes d’action pour nous permettre de manifester contre les aventures militaires, pour la défense de l’environnement et de notre planète, pour la défense des droits humains de TOUS et de TOUTES, pour la lutte contre le racisme et les discriminations. « Nous voulons le faire avec le soutien d’une plateforme d’organisations la plus large possible afin d’unir nos forces. »
http://agirpourlapaix.be/24-05-manifestation-contre-trump-et-lotan/

D’autres dirigeants que Trump sont atteints de la même schizophrénie. Ils nous obligent à chaque sommet de l’OTAN à investir plus de moyens dans l’armement et dans le rejet des réfugiés victimes de leurs propres guerres. Quant aux associations vraiment courageuses et lucides dans leur engagement solidaire envers les réfugiés, elles se font blâmer et condamner, comme Médecins sans Frontières, pour pactiser avec l’ennemi en se portant au secours des naufragés… Pendant ce temps la Turquie gère le scandaleux Pacte migratoire du 18 mars 2016 conclu avec l’Europe – bien plus efficace qu’un simple mur de la honte! – pour une manne de 300 millions d’euros renouvelable. Voilà où en est.

Justice migratoire du 19 au 21 mai à Chassepierre

La première des justices envers les réfugiés, c’est de lutter contre les causes de leurs malheurs. Elles sont diverses, on le sait, mais la plus insupportable est celle de notre participation à une coalition guerrière qui prétend imposer une nouvelle version de la pax romana, partout où nos intérêts économiques sont en jeu. Triste civilisation qui se drape dans les oripeaux de l’ex-aventure coloniale pour continuer à semer la mort au nom de « nos valeurs démocratiques »! Ajoutant de la violence à la violence, de la barbarie à la barbarie, comme en Syrie où l’on dénombre déjà plus de 400.000 morts et des millions de civils ayant fui leur pays, comme en Irak, en Afghanistan, au Yémen, dans les pays du Sahel et du bassin du lac Tchad où nos alliances militaires nous rendent complices d’une guerre économique implacable sous couvert d’opérations humanitaires et sous le tabou du « secret Défense ».
Tout cela dans une indifférence quasi générale. « Nous ne savions pas! » : la belle excuse qui se répète de conflit en conflit. Avec le fameux « Plus jamais ça! » de sinistre mémoire qui, n’en doutons pas, va retrouver une nouvellefraîcheur à l’occasion du prochain centenaire de l’armistice de 1918…

Chassepierre 19, 20 et 21 mai


C’est ce que notre Coalition pour la Paix tentera de rappeler lors des Assises « Justice migratoire » qui se tiendront le prochain week-end à Chassepierre, organisées par le CNCD et une plateforme d’associations. Nous le ferons à travers diverses informations et moments choisis, tels que l’atelier des revendications citoyennes du vendredi 19 à 17 h et le débat à 20 h sur le thème «  Migrations : le vrai du faux », animé par Pascal Claude avec Carine Thibaut, François De Smet et Hervé Le Bras.

Ces assises se tiennent aussi d’avril à juillet à Mons, Namur, Louvain-la-Neuve, Liège, Bruxelles, preuve que la question des migrants dépasse de loin aujourd’hui la simple dimension humanitaire de l’accueil.

Pour plus d’informations sur ces diverses initiatives et sur le programme complet du prochain week-end à Chassepierre : http://www.cncd.be/assiseslux.

Échos des Tambours pour la Paix

Cette année, la Journée mondiale des Tambours pour la Paix a retrouvé des sons et des couleurs qu’elle avait un peu perdus ces derniers temps chez nous et dans de nombreux pays !

Il eût été fort regrettable que ce 21 mars le silence des enfants n’ait laissé entendre que le bruit des bombes, alors que nombre d’entre eux sont les premières victimes de ces guerres. Notamment en Syrie, surtout depuis ces deux dernières années – comme vient de le rappeler l’UNICEF – au cours desquelles la Coalition arabo-occidentale (dont les F-16 de l’armée belge) a lancé ses raids ravageurs.

Notre Coalition pour la Paix a relevé le défi en relançant cette campagne dans notre province avec la collaboration de ses associations-membres et de partenaires particulièrement actifs tels que Amnesty International dans le nord, autour de la commune de Vielsalm, le Service de la Petite Enfance et les écoles de la commune de Bertrix et, pour le sud de la province, les écoles de Chiny et de sa région avec pour partenaire dynamique le Centre d’accueil des immigrés de la Croix-Rouge d’Herbeumont.

Une bonne nouvelle aussi : l’accueil des médias et les larges échos consacrés à cette journée, aussi bien dans la Presse quotidienne qu’auprès des radios et de TVLux dont le reportage vous est proposé jusqu’à ce soir.

A voir ci-dessous ou bien à lire dans cette pièce-jointe : TAMBOURS POUR LA PAIX. Echos 21.03.17

Bonne lecture, bonne écoute !


TV Lux – Battez tambours pour la Paix

– Publié le mardi 21 mars 2017 à 16:57

 

https://www.tvlux.be/video/info/jeunesse/battez-tambours-pour-la-paix_25469_344.html


L’Avenir Ed. Luxembourg 22.03.2017

Les tambours ont résonné pour la Paix dans nos écoles

Les Communes qui ont participé sont Bertrix, Chiny, et Vielsalm. Une action était également menée dans une école de Paliseul.

À l’heure où la guerre fait rage dans certains pays, d’autres sensibilisent les plus jeunes à répandre la joie, l’apaisement et la sécurité.

http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170321_00977865/les-tambours-ont-resonne-pour-la-paix-dans-nos-ecoles


CHINY

Cité de l’immigration pour 165 enfants

Les élèves découvrent le jeu de l’oie sur l’immigration créé par les élèves de la section agent d’éducation de l’athénée d’Izel

http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170321_00977867/cite-de-l-immigration-pour-165-enfants (pour les abonnés).

 


VIELSALM

«Rien à voir avec les attentats»

Des écoles de Vielsalm ont pris part à cette action.

Une centaine d’élèves de la localité se sont réunis dans le parc communal de Vielsalm, munis de tambours et de divers accessoires.

http://www.lavenir.net/cnt/dmf20170321_00977866/rien-a-voir-avec-les-attentats (pour les abonnés).

 

 

21 mars : journée mondiale des Tambours pour la Paix !

Plusieurs écoles vont participer à la journée mondiale des Tambours pour la Paix 

« Longtemps on a battu tambour pour envoyer les hommes à la guerre. Aujourd’hui les enfants d’Europe appellent les enfants du monde à battre tambour pour conduire le monde vers la Paix. »

Haulot Arthur.GIFC’est par cette déclaration que notre compatriote Arthur Haulot, grand résistant de la guerre 40-45, lançait en 1976 sa « Journée mondiale des Tambours pour la Paix« , célébrée durant de nombreuses années tous les 21 mars dans près d’une centaine de pays. Mais curieusement un peu oubliée ces derniers temps, au moment où nous en aurions le plus besoin !

La Coalition luxembourgeois pour la Paix a donc décidé de relancer cette campagne. Non sans difficultés… tant on observe de doutes, de résignation, d’aveux d’impuissance de la part de nombreux concitoyens qui se sentent complètement dépassés par les événements et ne croient plus beaucoup en nos vertus démocratiques !

En tout cas, une douzaine d’écoles ont dit « oui » dans trois pôles géographiques de notre province, Vielsalm / Paliseul, Fays-les-Veneurs, Bertrix / Chiny, Florenville, Herbeumont, en développant depuis janvier des projets pédagogiques orientés vers la thématique de la paix. Campagne qui culminera par la manifestation publique du mardi 21 mars. Les lieux et programmes définitifs seront signalés à travers les médias… merci d’y être attentifs!

Tout le monde est le bienvenu… Si vous nous signalez votre intérêt, nous vous enverrons plus de précisions dans les jours qui viennent.

Ceci dit, ne serait-ce pas un peu dommage, pour nous adultes, de nous limiter à applaudir un geste symbolique ? Puisque, en ce début de printemps, des enfants nous réveillent de notre torpeur hivernale de citoyens parfois un peu trop résignés, assumons aussi nos responsabilités d’adultes responsables, selon nos capacités et notre niveau de pouvoir !

Petit rappel historique

Il y a cent ans nous étions en pleine guerre mondiale. La « Première » dit-on souvent. C’est oublier que quatre siècles plus tôt l’Europe s’était lancée à la conquête du monde à travers l’invasion coloniale et qu’elle avait réussi à s’approprier, y compris au terme de plusieurs génocides, des continents entiers comme l’Australie et l’Amérique (du nord au sud), peuplées aujourd’hui majoritairement de descendants de colons européens.

Plus près de nous, en 1916, en pleine guerre 14-18, Britanniques et Français signaient des accords par lesquels ils se partageaient le Proche-Orient riche en ressources pétrolières en y créant des États-nations favorables à leurs intérêts, sans aucune consultation des populations concernées. Provoquant ainsi des conflits interminables, relayés dès la fin du XXe siècle par les interventions militaires des U.S.A. Une situation chaotique et explosive qui allait  susciter  l’émergence  des  divers  courants djihadistes dans la région.

Aujourd’hui quand les multinationales du lobby pétrolier, de l’extraction minière ou de l’agrobusiness en viennent à susciter des conflits armés, des populations entières se retrouvent sur les routes de l’exil. Le triste cortège des migrants n’est pas près de finir ! Pendant ce temps les pays industrialisés, dont nous sommes, continuent de tirer profit de ces ressources naturelles par une guerre économique implacable.

Une récente étude d’Oxfam nous révèle que « La différence entre les riches et les pauvres n’a jamais été aussi grande. 8 milliardaires possèdent aujourd’hui autant que 3,6 milliards de personnes ». (Magazine Oxfam-Solidarité – mars 2017). Et pardessus le marché, c’est le cas de le dire, nous guerroyons loin de nos frontières pour combattre la barbarie alors qu’elle n’est que la réponse au « terrorisme des puissants » (Noam Chomsky).

En cette année 2017, on relève 15.000 armes nucléaires réparties entre 9 États ainsi que sur les bases de l’OTAN (dont celle de Kleine-Brogel en Belgique). Le président des U.S.A. veut augmenter de 54 milliards de dollars le budget de la Défense. Steve Bannon, son conseiller, affirme qu’une troisième guerre mondiale est inévitable et qu’ « il en sortira une Amérique victorieuse et purifiée ».

Même si tout cela est très préoccupant, allons-nous nous laisser intimider ? L’exercice de la citoyenneté se limite-t-il à glisser de temps en temps un bout de papier dans les urnes ? Nos préoccupations quotidiennes, si légitimes soient-elles, doivent-elles masquer les événements de demain, prévisibles… et donc corrigibles tant qu’il en est temps ?

Assemblée générale – le 25 janvier à Libramont

Plus fort que la peur, notre optimisme à nous ! Qui sera au programme de notre ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE du mercredi 25 janvier à Libramont dès 19 h au Centre d’Action Laïque, 2 rue de l’Ancienne Gare. Assemblée ouverte à toute personne intéressée par nos activités, rappelées sur http://www.colupa.org/associations-participantes/ et https://www.facebook.com/Colupa2/. Pour des raisons pratiques, merci de bien vouloir nous prévenir par courriel. Vous recevrez en retour plus de précisions sur l’ordre du jour et le déroulement de la soirée.

« Le monde ne s’est jamais si bien porté » affirme sans ironie un des derniers messages d’Avaaz. Certes, un pessimisme ambiant peut plomber la volonté d’agir de certains citoyens. Un optimisme de commande est-il préférable? Ses effets sont souvent plus redoutables en masquant la réalité. Le véritable optimisme ne se nourrit pas d’illusions. Ni d’évasions faciles, comme celles du festif, du ludique à tout prix, très tendance aujourd’hui. Mais bien de l’heureuse conviction de pouvoir agir sur les événements. D’en avoir la capacité et la volonté. La guerre, pas plus que la misère, n’est une fatalité. Ce sont des hommes qui les créent. Qui, sinon eux (sinon nous), pourront nous en libérer ?…

Justement. Antonio Guterres; nouveau secrétaire général de l’ONU, veut faire de 2017 une Année pour la Paix qu’il qualifie de « priorité absolue ». Son message du 1er janvier, bref et tonique, mérite d’être écouté (une vidéo plus complète suit le texte résumé) .

Et, dans la foulée, ci-joint un extrait de notre tract diffusé à l’occasion de la Journée internationale des Migrants du 18 décembre à Arlon et de l’action symbolique Help Syria qui lui a succédé le 20 décembre en différents endroits de la province.

Faut-il nous excuser de ce copieux menu de nouvel an ?…