Archives mensuelles : septembre 2018

Journée de la Paix ce 21 septembre. Qu’en ferons-nous ?…

En 2015 l’Assemblée générale des Nations Unies a consacré cette Journée au renforcement des idéaux de paix, tant au sein des nations et des peuples qu’entre ceux-ci.

C’était dans le cadre des 17 objectifs du développement durable, l’objectif n° 16 étant dénommé « Paix, justice et institutions efficaces »

2018 commémore en même temps le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme et le 100e anniversaire de l’Armistice marquant non pas exactement la fin de la Première Guerre mondiale mais plutôt les préparatifs de la Seconde (si l’on veut bien revoir attentivement ses cours d’histoire).

Curieusement, la Déclaration universelle des droits de l’homme ne contient pas d’article distinct sur « le droit à la paix ». C’est pourquoi, cette année, les initiateurs de la journée mondiale de la Paix invitent chacun d’entre nous à agir.

Comment ?… Voici les trois suggestions qu’ils nous adressent :

  • Cherchez à régler pacifiquement les conflits lorsque ces derniers surviennent autour de vous.

  • Enregistrez une vidéo de vous en train de lire l’un des 30 articles de la Déclaration dans l’une des 135 langues actuellement disponibles et partagez votre vidéo avec vos amis.

  • Réagissez lorsque les droits de quelqu’un d’autre sont menacés, investissez-vous pour défendre les droits fondamentaux des autres au travail, à l’école ou autour d’un repas. http://www.un.org/fr/events/peaceday/

Fort bien. Des conseils qui ne feront de mal à personne… Mais la paix se limiterait-elle à ces relations de proximité ?

Alors que la guerre est partout : la « vraie guerre », auxquelles nous participons chaque jour au sein de coalitions de plus en plus nébuleuses.

Et toutes les autres, qui ne sont pas « fausses » pour autant, mais au contraire font encore parfois plus de victimes sous couvert de légitime défense de nos intérêts économiques à travers un productivisme et un affairisme exacerbés. Y compris ces ventes d’armes dont est si fière notre Région Wallonne !

Une guerre économique qui attise partout les conflits sociaux, les ravages environnementaux, les dérèglements climatiques, la longue file des migrants, loin d’une Europe de plus en plus « cadenassée ».

Mais pas un mot là-dessus !

On aura beau sonner les cloches le 21 septembre, comme d’autres organisations nous y invitent, il est douteux que nos bombes se transforment ce jour-là en œufs de Pâques…

A propos, en pensant à Rome justement, nous pourrions peut-être nous rappeler le dernier message urbi et orbi d’un certain François interpellant « tous les responsables politiques et militaires afin que soit mis un terme à l’extermination en cours ». Et de citer ensuite une longue liste de pays victimes de la guerre, parmi lesquels ceux-là justement où nos F-16 se distinguent chaque jour qui passe. En attendant l’achat d’autres avions de chasse encore plus performants.

Tous les responsables politiques et militaires.

Cela veut bien dire : sans exception ! Afin que chacun balaie d’abord devant sa porte… Façon de parler quand on sait que nos bombes explosent à plus de 5000 km de chez nous.

Or combien voyons-nous de partis politiques – en campagne pour une double élection en 2018 et 2019 – inscrire ce souci-là dans leur programme ? Et combien de citoyens pour leur réclamer des comptes, dès qu’il s’agit de conflits liés à nos intérêts économiques et à notre petit horizon quotidien ?

Justement l’occasion nous est donnée de réagir ce mercredi 19 septembre de 18 h à 22 h 30 à l’APÉRO ÉLECTIONS COMMUNALES organisé dans l’ancien Palais de Justice à ARLON !

Consultez : https://www.cncd.be/election-communale-2018-apero-politique-arlon.